« La Rocque au poteau ! » II

Par Gilbert Beaubatie

Pour appuyer la démonstration de Jean-Marc (Berlière), je vous transmets ce court texte qu’Hélie de Saint Marc, déporté-résistant, m’avait fait parvenir. (Né en 1922, a participé au putsch des généraux en 1961, condamné à 10 ans de réclusion criminelle ; réhabilité dans ses droits en 1978, élevé à la dignité de grand-croix de la Légion d’honneur le 28 novembre 2011.)

« Le profil de son fondateur montre ce qui distingue les Croix-de-Feu des mouvements fasciste et nazi, qui étaient d’abord révolutionnaires. La Rocque était un officier de l’ancienne France, un conservateur nourri de la doctrine sociale de l’Eglise. Il ne voulait pas renverser la République mais l’amender, en prônant un dépassement des clivages politiciens gauche-droite par un mélange de social et de mystique nationale. Ses troupes étaient probablement plus radicales que lui. Il faut se replacer dans l’époque. De la droite à la gauche, le bouillonnement des idées était perpétuel. La République apparaissait aux intellectuels comme un pis-aller. Comment dégager un intérêt général qui transcenderait le clientélisme ? C’était une question obsédante.

La Rocque a empêché ses troupes d’investir le Palais-Bourbon, et son souci d’apaisement excita la fureur des autres manifestants. Avec le recul, on peut considérer que le 6 février 1934 a été un tournant décisif. Emportés par la contestation violente de la République, les Croix-de-Feu n’ont pas pris le pouvoir. Alors qu’Hitler, Mussolini et Franco arrivèrent au pouvoir dans les années 30, La Rocque, à la tête de son mouvement hétéroclite, canalisé d’une certaine manière la protestation et l’antiparlementarisme de droite qui auraient pu nourrir des partis plus radicaux comme le Parti populaire français (fondé en 1936, par Jacques Doriot, ancien ouvrier communiste, qui deviendra une formation collaborationniste pendant sous l’Occupation), ou bien la Cagoule. »

colonel-de-la-rocque-parisienne-de-photo

Colonel de La Rocque/source : parisenimages.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s