A propos

Manifeste

Plusieurs d’historiens, indépendants et professionnels, ont décidé de se regrouper au sein d’une association dont le nom explique les buts et le programme… Pour une histoire sans interdits, un retour aux archives et aux méthodes critiques qui fondent l’histoire scientifique…
Depuis la Libération, l’histoire de la période de l’Occupation a été écrite pour l’essentiel, à partir des témoignages des acteurs, même si des chercheurs et écrivains à la voix étouffée, se sont engagés contre les sectarismes.
Il est temps d’en finir avec les mythes, légendes, autocensures, histoires officielles, mensonges, silences prudents, démentis indignés, exagérations, faux-témoignages, complaisances, dénis de mémoire et arrangements de bienséance qui caractérisent la facilité et les intérêts de chapelles.
Nous voulons nous affranchir de tout groupe de pression (mémoriel, institutionnel, médiatique, universitaire, etc.), mettre fin au monopole de pseudo-héritiers qui perpétuent légendes et histoire sacrée…
Nous entendons réunir nos forces en partageant des découvertes archivistiques, des informations, des conseils, relectures critiques, projets éditoriaux, débats et hypothèses…
De cette manière, nous souhaitons faire avancer l’Histoire et développer l’esprit critique.

Objet

Promouvoir les travaux et recherches historiques de ses membres actifs respectant les méthodes et valeurs énoncées dans le document de référence cité en annexe ; faciliter les échanges de savoirs sur la période étudiée (découvertes documentaires ou archivistiques, évaluation critique et éclairée de travaux, relecture empathique de textes …) ; organiser des journées d’études ou des colloques dans le prolongement de celui de Bourges du samedi 22 mars 2014 ; participer à tout débat public sur les sujets de sa compétence, et être représentée dans toute institution officielle représentative de l’histoire de l’Occupation, de la Résistance et de la Libération, dans un esprit de coopération ; aider toute recherche se situant dans le cadre de son objet ; défendre, le cas échéant en justice, par tous les moyens légaux et en tous lieux, les chercheurs qui seraient indûment mis en cause pour leurs travaux.
R.N.A : W411004164
Adresse :
4, chemin des Roches,
41350 Vineuil

L’événement fondateur

Le samedi 19 octobre 2014, à Tulle, chef lieu du département de la Corrèze, création de « l’Association pour une Histoire Scientifique et Critique de l’Occupation (HSCO). »
Nous étions là, des professeurs  et des chercheurs indépendants venus de de sept départements :
  • Tous passionnés d’Histoire  de la seconde guerre mondiale.
  • Tous pour une Histoire enrichie par l’ouverture de nouvelles sources.
  • Tous affrontés aux gardiens vigilants du « politiquement correct »
  • Tous pour une Histoire sans tabous au nom d’une idéologie politique ou philosophique
Belle ambition ! Vaste programme !
La matinée a été consacrée à l’écriture d’un préambule et d’un manifeste. L’après-midi à l’écriture des statuts.
Le texte du professeur Jean-Marc Berlière, « Du témoignage dans l’historiographie de la Résistance, de son poids de ses méfaits » extrait du livre : « L’empreinte de la défaite, Témoignages et archives » Publié aux presses universitaire de Rennes en 2014, a été choisi comme texte de référence. Il sera installé dans son entier en fin des statuts.
DSC04672_
Gilbert Moreux, président de l’association HSCO
(source photo : HSCO)
 p1220244
Jean-Marc Berlière, président du Conseil scientifique et éthique de l’HSCO
IMG_5605
IMG_5606
Groupe de membres actifs de l’association
(source photo : HSCO)

Directeur de la publication : Gilbert Moreux

Responsable de la rédaction : Michel Martineau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s