Lettre aux amis de la Police (et de la Gendarmerie) – 2017-5

image002

Jean-Marc Berlière nous propose le dernier numéro de sa « Lettre aux amis de la police (et de la gendarmerie) » en document PDF à consulter sur le lien ci-dessous :

Lettre aux amis de la police 2017-5

A noter que les anciens numéros de la Lettre aux amis de la police à compter de 2011 peuvent être lus et téléchargés à partir de ce blog par ce lien :  https://hscofrance.wordpress.com/lettre-aux-amis-de-la-police/

 

Publicités

De ténébreuses affaires dans le Loudunais – Saint-Clair juillet 1943

Par Jacques Albert et Jacques Pirondeau

COUVERTURE Ténébreuses affaires

 

« De ténébreuses affaires dans le Loudunais ; Saint-Clair juillet 1943 », c’est le titre du livre que deux membres de l’association HSCO, Jacques Albert et Jacques Pirondeau, viennent de faire paraître aux Editions Cédalion (1).

Jacques Albert, enseignant à la retraite, collecte depuis plus de vingt ans témoignages et documents variés sur les mouvements de Résistance dans le Nord du département de la Vienne.

                                                       Jacques Pirondeau, également retraité de l’éducation nationale, publie depuis une douzaine d’années des articles dans la revue « Résistances en Touraine et région Centre » de l’association ERIL (2).

Le sujet de cet ouvrage est un événement local quasi oublié, sujet suscité par la découverte de documents inédits aux archives départementales de la Vienne, lors de recherches effectuées sur un thème voisin plus vaste. Soigneusement reconstitué, le fil de l’action complété par des témoignages directs, a tous les ressorts d’un roman noir. La vérité qui en sort est néanmoins bien différente de celle qui court encore dans le village.

Juillet 1943, des policiers français de la SAP (Section des affaires politiques) de la 22e Brigade régionale mobile de police de sûreté de Poitiers (3) et les policiers de la Sipo-SD avec lesquels ils collaborent, effectuent trois perquisitions à Saint-Clair et dans les hameaux alentour ; ils arrêtent une quinzaine de personnes, toutes membres du parti communiste. Deux hommes sont fusillés à Biard, d’autres sont déportés, trois ne rentreront pas des camps. Une évasion réussie, suivie d’une autre, -fausse, celle-ci-, de la prison de Poitiers, aboutissent à la découverte d’un cadavre retrouvé sur les bords du Clain : l’homme a été exécuté sommairement. Qui a trahi ?    Lire la suite sur pdf :  De ténébreuses affaires dans le Loudunais

—————————————————————

(1) Editions Cédalion, Mr Jouaud Loïc, editionscedalion.com, 07.70.87.53.99

Prix : 13 €, disponible sur le site https://www.lalibrairie.com/tous-les-livres/de-tenebreuses-affaires-dans-le-loudunais–saint-clair-juillet-1943-jacques-albert-jacques-pirondeau-9791096617067.html

(2) http://eril37etcentrecom.wifeo.com

(3) Sur Poitiers sous l’Occupation et la SAP de la 22e BR, Cf. le livre d’un autre membre de HSCO :

ANTONOWICZ Gilles, Mort d’un collabo, éditions Nicolas Eybalin/Scrineo, 2013, 317 pages.

 

 

Carte postale Saint Clair-GrandeRue