Manifeste

Plusieurs historiens, indépendants et professionnels, ont décidé de se regrouper au sein d’une association dont le nom explique les buts et le programme… Pour une histoire sans interdits, un retour aux archives et aux méthodes critiques qui fondent l’histoire scientifique…

Depuis la Libération, l’histoire de la période de l’Occupation a été écrite, pour l’essentiel, à partir des témoignages des acteurs, même si des chercheurs et écrivains à la voix étouffée se sont engagés contre les sectarismes.
Il est temps d’en finir avec les mythes, légendes, autocensures, histoires officielles, mensonges, silences prudents, démentis indignés, exagérations, faux-témoignages, complaisances, dénis de mémoire et arrangements de bienséance qui caractérisent la facilité et les intérêts de chapelles.
Nous voulons nous affranchir de tout groupe de pression (mémoriel, institutionnel, médiatique, universitaire, etc.), mettre fin au monopole de pseudo- héritiers qui perpétuent légendes et histoire sacrée…
Nous entendons réunir nos forces en partageant des découvertes archivistiques, des informations, des conseils, relectures critiques, projets éditoriaux, débats et hypothèses…
De cette manière, nous souhaitons faire avancer l’Histoire et développer l’esprit critique.
Publicités