Conférence « Résistants du Périgord » mardi 21 mars 2017 Strasbourg

Jean-Jacques Gillot donnera une conférence ce mardi à partir de 18h au Snack Michel, 20 avenue de la Marseillaise 67000 Strasbourg

Il dédicacera également son ouvrage « Résistants du Périgord » de 16h à 19h à la librairie Ehrengarth, 14 route du Polygone 67000 Strasbourg Neudorf

Publicités

Séance dédicace/Michel Martineau

affichette dédicace Michel Martineau

Michel Martineau, trésorier de l’association HSCO sera présent le lundi 29 août 2016 à la librairie Ars Presse, dans la charmante bourgade rétaise d’Ars-en-Ré, pour la dédicace de son ouvrage « Les inconnus de l’affiche rouge ».

Ars presse, 10 place Carnot 17590 Ars-en-Ré

 

Info publication/rencontre dédicace Philippe Verrier

Samedi 12 mars 2016, 16h à la médiathèque de Fréteval, Loir et Cher

Médiathèque
Place Pierre Genevée
41160 Fréteval

Entrée gratuite, réservation conseillée

Renseignements au 02 54 82 67 29 ou par email à mediatheque@cchv41.fr

charles-verrier-au-service-de-la-france

Retour aux sources pour Philippe Verrier, curé de Chambord, membre actif de l’association HSCO, qui présentera son livre « Charles Verrier au service de la France » édition « Résistance 41 » des amis du Musée de la Résistance, de la Déportation et de la Libération en Loir-et-Cher.

Fréteval, 1200 habitants, au nord de Vendôme, sur les bords du Loir, commune à la longue histoire, de Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste jusqu’à l’accueil de parachutistes alliés en 1944.

Village célèbre au siècle dernier par sa fonderie Genevée, du nom de son fondateur, l’arrière grand-père de l’auteur. Dans la famille de Philippe, on trouve des industriels créateurs, des bâtisseurs d’empire, des officiers-soldats, des prêtres… et des morts au combat. Et la foi dans l’espérance et le pardon. Le livre, à l’écriture élégante et précise est tout imprégné de ces vertus chrétiennes, inhabituelles dans de tels ouvrages.

Charles Verrier, officier d’active, a combattu durant la Grande Guerre. À l’aide d’archives et de cartes du front, son fils raconte ses combats.

1940, Charles Verrier, industriel, engagé dans la drôle de guerre est fait prisonnier au mois de mai, et transféré dans un Oflag en Allemagne. Libéré en Août 1941, il entre en résistance en septembre 1943, dans le groupement des Officiers de réserve ORA. Commandant du secteur de Vendôme en mai 1944. Acteur majeur de la libération du département , il part ensuite sur le front de Lorient et y trouve la mort le 20 décembre 1944.

Son adjoint raconte : « J’étais dans le bureau du commandant… Le Colonel (Valin de La Vaissière NDLR) est arrivé et me demande de sortir… Schneider, (un résistant exclu du régiment NDLR) arrivait, convoqué par le colonel… Puis j’ai entendu deux coups de feu, puis un troisième… J’ai vu Schneider qui sortait du bureau, son parabellum à la main, cherchant sur qui tirer… Puis il s’est fait justice par deux fois. »

Philippe a un souvenir très précis de l’attitude de sa mère :
«  J’ai demandé à l’aumônier de prier à trois intentions, d’abord pour celui à qui nous devons d’être dans la peine aujourd’hui. Il a tué deux innocents, et s’est suicidé, il faut prier pour lui. »
«  Je n’ai pas demandé à l’aumônier de prier pour nous. Nous sommes dans la peine, mais nous sommes dans l’honneur. Après-demain, à l’enterrement de votre père, il y aura trois mille personnes ». Il avait 12 ans.

En conclusion du livre on peut lire:
«  Le pardon ne supprime pas la mémoire, mais il engendre la paix intérieure »

Un très bel ouvrage, dans le fond et la forme.

Info publication/séance dédicace/conférence Yves Mervin

YM-Viens-rejoindre-P1

Après Arthur et David en 2011 et Joli mois de mai 1944 en 2013, j’ai le plaisir de vous faire part de mon troisième livre : Viens rejoindre notre armée ! 1944, une Résistance bretonne à contretemps. Toujours le même cadre de la Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale, cette fois selon le thème des groupes nationalistes bretons, qui vont se retrouver dans des opérations policières et militaires au côté des Allemands ou des Alliés, dans le contexte de la fin de l’Occupation qui fut bien plus une guerre civile qu’une guerre de libération. En repartant de la réalité du terrain, des témoignages et des archives, et en s’affranchissant des versions officielles que je n’hésite pas à remettre en cause.

Je vous fais part de ma présence au salon des écrivains bretons à Paris le samedi 6 février 2016, 10-19 heures (Salle des Fêtes de la Mairie du 14ème : 12 rue Castagnou, Métro ligne 4 : station Mouton-Duvernet) ainsi que d’une conférence pour présenter ce livre le samedi 5 mars 2016 à 15 heures au Centre culturel breton, place du champ au roy à Guingamp. Cette conférence est organisée par l’Institut de documentation bretonne et européenne (IDBE) basé à Guingamp.

Mon livre est distribué dans les librairies et les maisons de la presse par Coop Breizh et par l’IDBE. Si vous avez des difficultés pour vous le trouver, je peux vous l’envoyer directement : il sera alors dédicacé.

Je vous souhaite bonne lecture,

Bien cordialement,

Yves Mervin

yves-mervin-en-dedicace-samedi ouest france
source photo : Ouest France

Mon blog :  devoirdememoireenbretagne.wordpress.com
Mon mail : jolimoisdemai1944@free.fr